Djovan - novembre 2017

"Je me nomme Djovan et je viens du Congo-Brazzaville.

 

Arrivé en France en 2014 dans le cadre de mes études, je suis actuellement en dernière année de formation ingénieur en ingénierie Mécatronique-Robotique et je serai diplômé en Septembre 2018. Depuis mon tout jeune âge, j’ai toujours manifesté un intérêt pour la technologie. Je souhaitais faire des études afin de concrétiser ce rêve. Cela ne serait possible à ce jour sans le soutien de l’association Famille Anuarite. En effet j’ai eu la chance de bénéficier depuis mon tout jeune âge du parrainage mis en place par Père Aimé MOBWETE SALAMU.

Je suis né à Brazzaville, capitale du Congo. J’ai été élevé par ma mère qui a pratiqué le commerce informel toute sa vie afin de subvenir aux besoins quotidiens, je reste admiratif de son courage. En 1998, la situation politique du pays nous a obligé de quitter Brazzaville la capitale pour Pointe-Noire. Cela fut un choc pour ma mère de tout abandonner et de recommencer une nouvelle vie en partant de rien. C’est à cette période que j’ai rejoint le programme de parrainage. Bénéficier d’un accompagnement durant toutes ces années m’aura permis de suivre un parcours d’études convenable. L’accomplissement du rêve d’un jeune issu de milieu défavorisé est aujourd’hui réel.

C’est une histoire parmi tant d’autres à laquelle l’association Famille Anuarite a contribué énormément ces dernières années. A travers son œuvre, elle participe à la prise en charge d’orphelins, des enfants abandonnés et en situation démunie. L’œuvre de l’association est un espoir pour des générations de jeunes africains. 


La formation demeure la clé de la réussite. Les projets réalisés à Pointe-Noire et à Kinshasa témoignent de la volonté manifeste de Famille Anuarite. Je reste convaincu que cette initiative qui trouve un élan de solidarité venant de la Tour-du-Pin continuera à apporter son soutien en Afrique.

Djovan"

Bernardin - novembre 2010

"Kinkolé est situé à l'est de Kinshasa à 25 minutes du centre ville et à 10 minutes de l'aéroport Ndjili.


C'est une cité périphérique de la commune de N'sele c'est un bon cadre pour héberger les abandonnés.
Ainsi les enfants auront un lieu pour jouer, dormir et vaquer aux autres activités.


C'est regrettable de voir des enfants orphelins abandonnés à eux mêmes.
En ce sens, c'est un grand service rendu s'i y a des gens de bonne volonté qui Veuillent bien s'en occuper. Je rends grâces à Dieu, car notre Etat facilite les démarches d'encadrement de ces enfants.


Il y a une franche collaboration entre les autorités et les encadreurs des Orphelins.
Bref si vous voulez venir en aide à tous ces orphelins de Kinkolé,  je vous encourage vivement.
Car demain, ce sont eux qui, à leur tour vont aider d'autres orphelins à ne pas tomber dans la fatalité, mais, plutôt de redresser la tête et de s'épanouir et de gagner leur vie.

Père Bernardin"

Nous trouver : 
5, le Luépi 38110 St Didier de La Tour